Critique plubliée le 29 juin 2018

Hana no Breath

De Caly (H2T)

Hana no Breath est la deuxième série de Caly, jeune auteure française publiée chez H2T Editions après Maho-Megumi, sortie en webcomics. Avec une tendresse infinie, l'histoire met en scène Azami, rêveuse et romantique, à la recherche du prince charmant, et Gwen, jeune fille presque inavouée, à l'apparence d'un garçon. Si l'on met de côté juste un instant les questions importantes soulevées par l'oeuvre, Hana no Breath est avant tout l'histoire d'un premier amour ; des mots qu'on avoue timidement du bout des lèvres, jusqu'à l'angoisse que tout s'arrête, par d'autres mots avoués trop vite. Azami et Gwen s'apprennent et s'apprivoisent, construisent ensemble une relation de confiance, malgré les menaces évidentes d'une vie adolescente : jalousie, envie, oppression sociale, instinct grégaire ; il n'est pas toujours facile de quitter sa chrysalide et se faire papillon lorsque le monde extérieur impose ses violences psychologiques et sociales. Ensuite, Hana no Breath amène avec justesse et délicatesse la question de l'identité de genre, et plus généralement, la question de notre positionnement identitaire. Dans cette période fragile, qui saurait me comprendre et m'accompagner vers ce que je suis, sans m'orienter ou me juger ? C'est ce que font Azami et Gwen, par leurs simples sentiments et sans jamais donner de leçons ; elles construisent un amour d'un maturité étonnante qui sait s'ajuster aux besoins de l'autre ; "si tu changes, alors je change aussi". C'est un amour fort, flexible, extensible et pérenne ; n'est-ce pas celui dont tout le monde rêve ? Merci Caly pour ce joli moment de lecture, ce trait gracile et ces sourires à la pelle.

Nos autres lectures